menu Home
FocusProduction Musicale

Industrie Musicale Française, Les points forts en 2019 !

F.J | 9 octobre 2019
Industrie Musicale

Industrie musicale, un secteur en pleine croissance !

3 années de croissance significative, +5,4 % en 2016, +3,9% en 2017, + 1,8% en 2018.
La France est de nouveau dans la tendance positive du marché mondial avec une croissance portée par les revenus du numérique, qui progressent de près de 19%.
Là-dessus une nouvelle de taille, pour la 1ère fois dans l’industrie musicale en France le numérique et plus fort que le physique.

Industrie musicale part 1
Source Snep

Un chiffre d’affaire intéressant !

Cependant la reprise de la croissance est fragile, car à périmètre égal, la mise en perspective des ventes 2018 de musique enregistrée (590 M€) montre qu’elles ne représentent encore qu’à peine plus de 40% du marché du début des années 2000.

Le chiffre d’affaires de l’industrie musicale en 2018 atteint un niveau comparable à celui de l’année 2011.

Beaucoup de chemin reste à parcourir pour retrouver le niveau record de 2002.

Industrie musicale part 2
Source Snep

Le streaming dope la croissance !

Le streaming avec une croissance de +26% par rapport à 2017 porte la progression du chiffre d’affaires généré par les abonnements payants.
Il représente à lui seul plus de 50% des ventes totales et 90% des revenus numériques de l’industrie musicale.

industrie musicale part 3

Source Snep

Les ventes physiques résistent.

Comme le souligne le graphique, les ventes physiques continuent de chuter, mais l’augmentation du chiffre d’affaires des producteurs (-15%) ne reflète pas l’attrait des consommateurs pour le support.

En effet, le marché de détail (ventes en magasins) ne recule lui que de 7%.

Ce décalage s’explique par l’évolution progressive des pratiques commerciales et la mise en place du système de dépôt vente dans certaines enseignes.

De plus, les résultats 2018 ont été affectés par le mouvement des « gilets jaunes » qui a clairement impacté les ventes de CD en novembre et décembre, sachant que ces 2 mois représentent à eux seuls plus d’1/3 des ventes annuelles.

Toutefois, la vente à distance de supports physiques est un canal qui représente aujourd’hui plus de 16% du marché physique, en progression de 3 points.

La part de e-commerce a ainsi doublé depuis 2015.

top chiffre
Source Snep

La France, une marché plein de vitalité !

En 2018, les artistes made in France de l’industrie musicale s’installent aux 19 des 20 premières places du classement albums de l’année (et 45 des 50 premières).

Les productions locales représentent 80% du Top 200 2018.

En plus des artistes confirmés, 48 jeunes artistes positionnent un premier album dans les 200 meilleures ventes
de l’année, dont 40 sont produites en France.

Nous citerons Dadju, Eddy de Pretto, Marwa Loud, Trois cafés gourmands ou Angèle.

Talent + Travail + Label très actif sont la recette de ce succès indéniable.

Ces scores s’inscrivent dans une tendance forte de ces 5 dernières années,
en effet 17 à 19 productions françaises se classent dans les 20 meilleures ventes d’albums annuelles.

Dans ces succès, les résultats des jeunes talents français sont fantastiques :
les nouveaux artistes français ayant sorti un premier album représentent entre 20 et 25% des 200 meilleures ventes.

Les succès français se vérifient dans la plupart des catégories :
8 artistes français se classent parmi les 10 meilleures ventes d’albums de musique classique.

Industrie Musicale La Conclusion :

Les maisons de disques doivent continuer d’investir car il sont à la fois l’étincelle et le moteur qui déclenche et stimule la musique.
Grâce a ces investissement la conséquences a été le retour de la croissance et ce malgré la profonde mutation qui s’opère dans l’industrie musicale.

Plus tard profitez en pour découvrir nos autre articles

Written by F.J

Comments

This post currently has no comments.

Leave a Reply


19 + 4 =




play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play
error: Attention: Contenu Protégé !!